Canadian Hearing Society Donate Now
  • Font size:
    A A A
  • Display mode:
Login Inscription
Donnez maintenant
Rechercher…

Avis: Interruption de service

Section 8: Outils et stratégies à l’intention des parents et des enseignants



Une des meilleures façons de préparer les enfants et les adolescents à relever les défis du quotidien est de leur donner les outils qui leur permettront d’avoir une vie affective et d’établir des liens solides avec des amis et des adultes dans leurs réseaux sociaux. Bien que l’enfance soit vue comme une période de croissance et de développement sans les responsabilités de l’âge adulte, cette période peut comporter son lot de préoccupations et de moments d’anxiété associés aux interactions sociales, aux résultats scolaires et aux accomplissements sportifs. Les défis supplémentaires, comme une perte auditive, peuvent avoir un impact supplémentaire sur l’aisance et la confiance avec lesquelles un enfant ou un adolescent navigue dans les étapes de la vie.

Une solide maîtrise du langage constitue la base sur laquelle les enfants et les adolescents bâtissent leur connaissance du monde et établissent leurs interactions. Le langage et les compétences de communication en société sont appris naturellement par les enfants entendants parce qu’ils entendent et observent, souvent sans enseignement direct. Ces compétences sont acquises naturellement par les enfants lorsqu’ils observent les autres et lorsque les autres réagissent à leur comportement. L’apprentissage des aptitudes sociales s’appuie sur des indices subtils, comme les expressions faciales, les postures corporelles et les indices auditifs discrets. Puisque leur « bulle d’écoute » est plus petite, les enfants sourds ou malentendants ne comprennent pas les indices du langage social et les aspects subtils des interactions qui se déroulent autour d’eux de la même façon que leurs pairs qui entendent normalement.

Les parents et le personnel scolaire peuvent se poser des questions sur le comportement de développement normal des enfants sourds ou malentendants en ce qui a trait à l’acquisition d’aptitudes sociales, de l’estime de soi et de l’autonomie sociale. Ils peuvent penser, erronément, que certains comportements observés sont le reflet des conséquences de la surdité ou de l’atteinte auditive et que les enfants qui entendent normalement ne manifestent pas ces comportements. Parfois, pendant la période où l’enfant fait l’acquisition du langage, un parent peut observer la frustration de son enfant associée à des tentatives de communication. Pour cette raison, il est important que les parents et le personnel scolaire comprennent bien le développement type d’un enfant quant aux aptitudes sociales afin de soutenir le développement social et affectif des enfants sourds ou malentendants.

Ce Guide porte précisément sur le soutien à apporter pour le bien-être et la santé affective des jeunes atteints d’une perte auditive. Cette approche, proactive et préventive, fournit des stratégies permettant de bâtir l’estime de soi, de stimuler la confiance, de renforcer les compétences d’adaptation, de réduire l’anxiété et de bâtir la résilience chez les enfants et les adolescents sourds ou malentendants.

Quel est le rôle du personnel scolaire?

  • Les gestes quotidiens des enseignants efficaces et leurs relations positives avec leurs élèves contribuent à la promotion de la croissance appropriée et de la santé mentale des élèves.
  • Les rôles et les relations du personnel scolaire vont au-delà du contenu du curriculum quant à leur influence sur les sentiments de valeur, dignité, identité et appartenance des élèves. Par leurs interactions, tant avec les élèves qu’avec leurs parents, les enseignants occupent une position unique pour renforcer ces éléments importants de la santé mentale.
  • Les enseignants sont également très bien placés pour observer les changements d’humeur et les comportements qui semblent excessifs ou inhabituels, qui s’étirent dans le temps et qui pourraient indiquer un problème de santé mentale nécessitant une consultation et une intervention.
  • « Parfois, on se rend compte qu’il y a quelque chose qui cloche. »

Comment les parents peuvent-ils apporter leur aide?

  • Les parents connaissent mieux leurs enfants que quiconque; il est donc important qu’ils aient confiance en eux-mêmes lorsqu’ils parlent au nom de leur enfant.
  • Les parents devraient avoir une part active dans la vie de leur enfant, sans être envahissants.
  • Ils devraient collaborer avec le personnel scolaire qui intervient auprès de leur enfant.
  • Ils devraient demander qu’un spécialiste de la surdité ou de la perte auditive fasse partie de l’équipe de planification du programme d’éducation spécialisée.

Veuillez prendre note que les références et les ressources sont généralement offertes en anglais.

Haut de la page