Canadian Hearing Society Donate Now
  • Font size:
    A A A
  • Display mode:
Login Inscription
Donnez maintenant
Rechercher…

Avis: Interruption de service

La Société canadienne de l’ouïe accorde un nombre sans précédent de bourses d’études aux étudiants sourds et malentendants

  • Share this page:
  • 0
  • 0
  •  0 Commentaires

Toronto, ON, le 13 septembre 2017. – Sur lundi, la Société canadienne de l’ouïe a officiellement accordé des bourses d’études aptes à changer la vie de 11 étudiants du postsecondaire sourds ou malentendants. Ceci est le plus grand nombre de bourses et l’aide financière la plus importante jamais accordés par la Société à des étudiants au cours de ses 77 années d’existence.

L’annonce des bourses, dont le total atteint une somme record de 225 000 $, a été faite au deuxième tournoi de golf annuel de la présidente. Les recettes du tournoi seront destinées au Fonds de bourse national de la Société canadienne de l’ouïe. Plus de 100 golfeurs étaient au départ au Lebovic Golf Club à Aurora pour aider les étudiants canadiens sourds et malentendants à poursuivre leurs rêves universitaires.

« Le soutien financier fourni par nos commanditaires et les participants est un investissement pour un Canada sans barrières. C’est un scénario qui non seulement sera capable de changer la vie des étudiants sourds et malentendants, mais qui nous fera aussi tous profiter de leurs contributions à la société », a fait remarquer Mme Julia Dumanian, présidente et PDG de la Société canadienne de l’ouïe. « Nous savons que c’est plus de la moitié des familles atteintes de surdité qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, et nous savons aussi que l’éducation a le pouvoir de métamorphoser leurs vies et les vies de générations futures. Ces bourses vont vraiment transformer des vies. »

Un comité composé de chefs d’entreprise et d’universitaires sourds, malentendants et entendants a examiné des demandes de partout au Canada. Ils ont choisi les récipiendaires en fonction de critères clefs, dont des compositions des étudiants sur la manière dont une bourse aurait un impact sur leur avenir.

« Nous avons reçu tant de demandes dignes d’intérêt et suscitant l’inspiration », confie la Dre Linda Campbell, présidente du comité et membre du conseil de la Société canadienne de l’ouïe. « Leurs histoires étaient captivantes, et chaque membre du comité est fier d’avoir joué un rôle essentiel pour permettre à ces étudiants d’aller de l’avant dans leur cheminement éducationnel. »

L’histoire d’Alessandra

Alessandra Lacovone est une des étudiantes bénéficiant de ce programme de bourse. Elle a 19 ans, et elle était aux anges d’apprendre qu’elle allait recevoir une bourse.

Étant née avec le syndrome de Stickler, elle a une perte auditive profonde et une arthrite juvénile qui l’a rendue fonctionnellement aveugle pendant cinq ans. Quand elle était encore une jeune enfant, elle communiquait au moyen de l’American Sign Language et en lisant sur les lèvres, mais elle a trouvé qu’il devenait de plus en plus ardu de communiquer au fur et à mesure que sa vue se détériorait. À l’âge de 12 ans, elle a retrouvé la vue grâce à une lentille intraoculaire. Peu de temps après, on lui a demandé de faire partie d’un programme pilote en Amérique du Nord réservé aux moins de 18 ans, pour recevoir un implant cochléaire.

« Je suis ravie de poursuivre mes études postsecondaires à l’université », déclare-t-elle. « Grâce à une occasion comme celle-ci, mon objectif est de travailler avec ceux qui vivent dans des circonstances difficiles, et de les aider à voir que les barrières sont des possibilités, que chaque épreuve vaut le sacrifice pour faire de ses rêves une réalité. »

La Société canadienne de l’ouïe remercie grandement Lebovic Golf Club, commanditaire principal; Enginess, commanditaire Eagle; Signia, commanditaire Birdie; Mathews Dinsdale, commanditaire d’accessibilité, et nos autres généreux commanditaires ainsi que les invités pour leur soutien remarquable qui permettra aux étudiants sourds et malentendants de poursuivre leurs rêves universitaires. Nous voudrions aussi remercier la Walker Wood Foundation pour leur subvention de 2 000 $ pour une bourse d’études postsecondaire à plein temps.

Félicitation aux récipiendaires du Fonds de bourse national de la Société canadienne de l’ouïe de 2017

Une bourse de 3 000 $ pour des études postsecondaires à plein temps

Paul Bourgeois, Brandon Gillespie, Mariah Griffin-Angus

Une bourse de 2 000 $ pour des études postsecondaires à plein temps

Joshua Gomes, Alessandra Iacovone, Enrique Quintanilla-Riviere, Jessica Romeo, Sarah Savoie

Une bourse de 1 000 $ pour des études postsecondaires à temps partiel

Jennifer Lauren Claydon, Samira Gouran-Savadkoohi, Nishi Savitri Rambocas

La Société canadienne de l’ouïe est reconnaissante envers le comité des bourses national de 2017 pour leur passion, leur engagement et leur temps : Dre Linda Campbell (présidente), Brahm Spilfogel, Diane Gregoris, Jim Kyte, Lynn Lockhart-Menzies, Nigel Howard, Pam Feldman et Rex Banks.                

 

-30-

 

À propos du programme de Fonds de bourse national de la Société canadienne de l’ouïe

Lancées lors du Mois de la déficience auditive en mai 2017, les bourses seront octroyées aux étudiants à plein temps ou à temps partiel, y compris ceux qui occupent déjà un emploi et souhaitent parfaire leurs connaissances. Les demandes de bourses seront acceptées chaque année à compter de mai, et seront accordées la même année en septembre.

 

À propos de la Société canadienne de l’ouïe

Digne de confiance depuis 1940, la Société canadienne de l’ouïe fournit des services et des produits à la pointe de l’industrie qui permettent aux personnes sourdes et malentendantes de surpasser les obstacles à la participation. C’est un organisme indépendant à but non lucratif qui réinvestit ses profits de la vente de produits et programmes dans les services communautaires, ce qui représente la raison d’être principale de l’organisation. Pour de plus amples renseignements sur la SCO, nous vous invitons à consulter le site Web à l’adresse www.chs.ca.

 

Pour les demandes de renseignements des médias, veuillez vous adresser à :

Zandra Miljan, Communications
Société canadienne de l’ouïe
Appel vocal ou texte : 416-795-6314
Courriel : zmiljan@chs.ca

  • Share this page:
  • 0
  • 0
  •  0 Commentaires
Haut de la page