Canadian Hearing Society Donate Now
  • Font size:
    A A A
  • Display mode:
Login Inscription
Donnez maintenant
Rechercher…

Avis: Interruption de service

Élément Fondamental 2 : L’accès À L’information



Le guide infographique sur l'accessibilité en salle de classe vous servira comme guide de référence visuel rapide

Les élèves reçoivent quotidiennement une grande quantité d’informations qui vont des directives données en classe jusqu’aux procédures en cas d’urgence. En présentant toute l’information d’une manière accessible, les écoles contribuent à garantir la sécurité de tous les élèves, y compris les élèves sourds ou malentendants.

Accessibilité accrue à l’information grâce à la technologie

  • annonces sonores accompagnées d’affichage en ASL/LSQ et de textes
    • écrans placés partout dans l’école
      • dans la ligne de vision
  • systèmes d’amplification en situation de groupe (p. ex., appareils de champ sonore)
  • sous-titrage des CD, DVD et vidéos Internet et autres types de médias (p. ex., webinaires), sur demande
  • information imprimée sur les dépliants et les affiches, information relative à l’école et sites Web de l’école ou du conseil scolaire :
    • fournies en ASL/LSQ aux élèves dont le degré de littératie n’est pas suffisant pour leur donner accès à cette information
    • fournie en version imprimée ou en ASL/LSQ si elles ne sont disponibles à l’origine qu’en format sonore
  • papier et crayons placés dans des endroits stratégiques partout dans l’école
  • affiches indiquant les lieux où se trouvent les appareils techniques et leur mode d’emploi
  • dictionnaires ASL-anglais et LSQ-français placés stratégiquement partout dans l’école
  • réduction des bruits (même la musique) qui peuvent perturber les appareils d’aide
  • réduction du nombre d’endroits achalandés qui peuvent nuire à l’accès à la langue parlée et à la langue gestuelle
  • tableaux blancs interactifs
  • musique d’ambiance réduite ou éteinte

Accessibilité accrue à l’information grâce à la capacité acquise par les professionnels

  • des enseignants maîtrisant l’ASL/LSQ
    • pour donner des directives claires aux élèves employant la langue gestuelle
  • en l’absence d’enseignants maîtrisant l’ASL/LSQ
    • des interprètes certifiés AVLIC[1] ayant la formation spécialisée appropriée
      • pour fournir un accès direct à l’éducation

[1] AVLIC – Association des interprètes de langage visuel

Haut de la page