Canadian Hearing Society Donate Now
  • Font size:
    A A A
  • Display mode:
Login Inscription
Donnez maintenant
Rechercher…

Avis: Interruption de service

Approche | Communications d'urgence accessibles

Communications d'urgence accessibles

À propos du projet

Approche

Le premier livrable du projet de recherche consistait à examiner les expériences des Canadiens sourds, malentendants et sourds-aveugles en matière de communications d'urgence accessibles, à identifier les lacunes et les besoins et à formuler des recommandations pour remédier à ces lacunes et besoins.

Cette étape du projet de recherche comprenait les composants suivants :

  1. Une revue de la littérature abordant les thèmes suivants :
     
    • Pour les personnes sourdes, malentendantes et sourdes-aveugles, quels sont les défis à l’égard de l’accès aux annonces publiques importantes que les agences ou les médias publics diffusent en cas d'urgence ou de catastrophe?
    • En cas de situations d’urgence ou de catastrophes, quelles sont les meilleures pratiques visant à assurer l’accès aux communications pour les personnes sourdes, malentendantes et sourdes-aveugles?
    • Quelles recommandations peut-on faire pour soutenir un accès équitable aux communications pour les personnes sourdes, malentendantes et sourdes-aveugles?
  1. Sondages en ligne :   ciblant les communautés de personnes sourdes, malentendantes et sourdes-aveugles, ces sondages étaient disponibles en anglais, en français, en ASL et en LSQ. Au total, 213 participants sourds, sourds-aveugles et malentendants ont répondu au sondage. 204 personnes sourdes, sourdes-aveugles et malentendantes ont répondu en anglais ou en ASL et huit personnes sourdes et malentendantes ont répondu au sondage en français (personnes sourdes, sourdes-aveugles et malentendants n=199 utilisateurs; ASL n=5 utilisateurs de LSQ), personnes sourdes-aveugles (n=8 utilisateurs d'ASL; n=0 utilisateurs de LSQ). Aucune agence de préparation aux situations d'urgence n'a répondu au sondage.
  1. Groupes de discussion :   dix groupes de discussion furent organisés dans les communautés de personnes sourdes anglophones et francophones. Au total, 52 personnes ont participé aux groupes de discussion. Les participants étaient recrutés par des organisations locales et provinciales représentant les personnes sourdes. On a invité des animateurs sourds provenant des communautés locales à organiser des réunions, lesquelles se sont déroulées à Edmonton, Halifax, Toronto, Vancouver, Montréal, Whitehorse, Edmundson et Saint John.
  1. Entrevues individuelles : quinze entrevues furent menées auprès de participants sélectionnés parmi les communautés de personnes sourdes, sourdes-aveugles et malentendantes et les organismes de gestion des urgences.
Haut de la page